_ Vintage Summaries _

LE MERLOT

This is the most common grape varietal in Bordeaux. Harvested early, the merlot is able to express its full potential in cool and moist soil. It ripens well, and gives the wine color, suppleness, and good aromatic complexity – in particular, a subtle blend of ripe red and black fruits. Wines produced from merlot are fleshy, round and velvety.

LE CABERNET FRANC

This grape is found typically on calcareous soils where the texture is a bit warmer, and is harvested Renowned for its finesse and aromatic complexity with notes of raspberry and violet. The cabernet franc freshness, well-defined tannic structure, allowing the wine great aging potential.

LE CABERNET SAUVIGNON

This is a varietal that is usually harvested late, and particularly suited to warm, dry soils. It is characterized by strong tannins, and possesses an aromatic profile of black fruits such as cassis, as well as licorice.

BILAN CLIMATIQUE ET PARTICULARITE DU MILLESIME

2010

un hiver froid, un mois d’avril et mai frais, et un été raisonnablement chaud donneront des raisins avec un fort potentiel aromatique. Les vins ont des arômes du fruits noirs, puissants et concentrés, ils nous rappellent les 2005. Harmonieux avec une très belle acidité garantissant une très longue garde.

2009

un été chaud et sec, des vendanges sous un soleil radieux, annonçant un millésime incroyable.
Le raisin ramassé a un état sanitaire parfait, un fruit incroyable d’une richesse colossale, le vin est opulent et sensuel.

2008

le climat fut particulièrement froid durant toute la campagne, les rendements sont très faibles, les vins sont fruités et tendres, l’équilibre est parfait, pas trop d’alcool, une belle acidité, une belle fraicheur, une gamme aromatique développée et un potentiel de garde énorme. Il faut savoir les attendre.

2007

le millésime 2007 sera lui aussi sauvé par trois semaines de grand soleil en septembre après un été maussade et un mois d’août désastreux. Le vin présente une robe profonde, les arômes sont sur le fruit avec des notes minérales, la finale est longue et pure.

2006

un début d’année précoce, un mois de juillet caniculaire et des records de froid et de pluie en aout et une alternance de soleil et d’orage en septembre. La très lente maturation des raisins permettra de mettre en valeur sa fraicheur, de travailler les vins avec précision et garantira un long vieillissement. Le vin est puissant, harmonieux, subtil, avec une fraicheur très élégante.

2005

une année marquée par un été chaud, une sécheresse prolongée et un soleil radieux jusqu’à la fin des vendanges, ont permis aux raisins de mûrir lentement pour atteindre une maturité exceptionnelle. Les vins sont gorgés de fruit, et de tannins avec de très bonnes acidités gages d’une longue et belle évolution en bouteille.

2004

une année difficile pour le vigneron, avec des conditions météorologiques assez inquiétantes en début de campagne, sauvé par un mois de septembre/ octobre exceptionnel. Le vin est harmonieux et fruité.

2003

le millésime de la canicule après les gelées du printemps…. Conséquence: de petits rendements mais le raisin affiche une maturité et une richesse en sucre sans précédent, et un état sanitaire parfait au moment des vendanges. Le vin se révèle avec des arômes de fruits rouges et noirs,avec de subtiles notes de café torréfié, une belle fraicheur et des tannins soyeux.

2002

un climat quelque peu difficile tout au long de l’année culturale. Les vendanges se dérouleront fin septembre et s’etaleront sur trois semaines afin d’attendre la maturité optimale de nos raisins. Le vin présentera une robe très noire, et des arômes profonds de fruits, une alliance de la puissance et de la finesse, avec une longueur impressionnante.

2001

caractérisé par un été froid et maussade jusqu’à la mi-septembre, la récolte est sauvée par le soleil et la chaleur tant attendu de la fin septembre. Le vendanges se sont étalées afin de ramasser des raisins parfaitement mûrs. Les vins se révéleront, pleins de subtilité, de charme et de densité.

2000

une année au climat idéal, Robert Parker fut le premier à annoncer une qualité exceptionnelle à Bordeaux, les vendanges se sont déroulées mi septembre, avec des merlon d’une qualité incroyable. De l’onctuosité, de l’équilibre, des arômes de mûre, cassis, une bouche généreuse, avec une structure tannique, avec une belle acidité apportant une grande fraicheur.

1999

alors que la récolte se présentait bien, des trombes d’eau se sont abattues sur le vignoble pendant trois semaines à la mi septembre, il a fallu vendanger très vite. Le millésime se révélera toutefois par un nez très riche, une bouche ronde avec un joli boisé et une finale élégante.

1998

un été chaud, notamment le mois d’août, apportera les raisins à une belle maturité très homogène, des raisins bien mûrs et très sains, donneront au vin des tannins mûrs et veloutés, une bouche avec une belle intensité.

subpage_ab